Les Nouvelles (Més)Aventures d’Harold Lloyd

Un ciné-concert original et interactif

Musique créée et jouée en « direct live »  par Laurent Pontoizeau

Le film

Troisième grand comique du cinéma muet américain avec Charlie Chaplin et Buster Keaton, Harold Lloyd est pour tous le célèbre homme aux lunettes d’écaille. Dans ce nouveau programme, il campe un personnage de jeune amoureux un peu gauche, en prise à des situations plus loufoques les unes que les autres.

Quatre histoires hilarantes et rocambolesques à découvrir pour la première fois en version numérique restaurée !

Synopsis

  • Harold chez les pirates (1919 – 19 mn)

Pour fêter son mariage prochain, Harold jeune homme riche et oisif, organise un enterrement de vie de garçon un peu trop arrosé. La future belle-mère décide alors de rompre les fiançailles et emmène sa fille sur les îles Canaries. Harold se lance à sa recherche et se retrouve bientôt prisonnier sur un bateau rempli de femmes pirates…

  • Un, deux, trois… partez ! (1919 – 10 mn)

Les parents de Bebe organisent une « course aux prétendants » pour marier leur fille. Accourt alors tout un groupe de notables, tous plus fortunés les uns que les autres, au grand dam d’Harold, jeune homme de condition modeste auquel Bebe n’est pas indifférente…

  • Mon ami le voisin (1919 – 9 mn)

Harold mène une existence paisible avec sa femme dans une petite maison, en banlieue. Son voisin qui est aussi son meilleur ami, décide un jour d’élever des poules dans son jardin. En libérant accidentellement les animaux, le chien d’Harold provoque toute une série de catastrophes qui vont mettre fin à l’entente parfaite entre voisins…

  • Harold à la rescousse (1917 – 10 mn)

Harold est amoureux de la jolie Bebe, mais les filles sur la plage n’ont d’yeux que pour le très antipathique maître-nageur. Notre héros décide de le devenir à son tour, afin de se rendre irrésistible auprès de la gent féminine. Mais il a oublié une chose : c’est qu’il va devoir secourir les gens en détresse ! Difficile quand on ne sait pas bien nager…

Durée : 48 min

La musique

Pour ce ciné-concert j’utilise de nombreux instruments acoustiques: piano, ukulélé, flûte, percussions… mais aussi des « machines » (looper, sampler), pour créer une bande-son originale, entre ragtime et électro-swing ! Avec, comme à chacun de mes ciné-concerts, la participation du public !

Vidéos

Bande-annonceImage de prévisualisation YouTube